Hulrich, 26 ans, Gand

En 2018 on a moins produit en Belgique et plus importé. Est-ce que ça nous coûte plus cher ?

Importer de l’électricité ne coûte pas forcément plus cher que de la produire localement. En effet, la Belgique fait partie d’un marché interconnecté qui comprend la France, le Benelux et l’Allemagne. Les prix se forment globalement sur ce marché. Les prix sur le marché de l’électricité sont donc globalement comparables en Belgique et dans les pays voisins.

S’il y a beaucoup de production nucléaire en France et peu en Belgique et que les températures sont de saison, il peut être plus favorable d’importer. S’il y a beaucoup de vent en Allemagne et que les besoins locaux en énergie y sont faibles, là aussi importer coûtera moins cher.

Mais la vraie question est de savoir si on pourra importer, non pas quand les prix sont bas, mais quand on en aura vraiment besoin. Fin 2018, on a remarqué que quand les prix étaient hauts en Belgique, il n’y avait pas forcément d’électrons disponibles en Allemagne ou en France à acheminer chez nous. Les « tuyaux » sont construits mais les capacités physiques sont parfois trop limitées (pas de vent, pas de soleil, centrales en révision). Pour ENGIE, il est donc essentiel d’avoir des capacités locales de production, près du client final.

Voir toutes les questions Prochaine question